LABEX DCBIOL

Le Labex DCBIOL réunit huit équipes de l’Institut Curie à Paris et trois du Centre d’immunologie de Marseille-Luminy. Il porte sur l’étude de la biologie des cellules dendritiques. Ces dernières, patrouilleuses de l’organisme, permettent à notre système immunitaire de réagir aux agents pathogènes, cellules infectées ou cellules cancéreuses. Leur découverte en 1973 a valu à Ralf Steinmann le prix Nobel de physiologie et de médecine.

Sebastian Amigorena et Bernard Malissen, les deux coordinateurs du Labex DCBIOL ont initié ce programme, persuadés qu’en comprenant mieux la biologie de ces cellules, il deviendrait possible d’utiliser leurs capacités afin de développer des traitements contre le cancer.

Le Labex a officiellement commencé à l’automne 2013.

Principaux thèmes de recherche

  1. Régulation épigénétique de la polarisation des cellules immunes
  2. Caractérisation des sous types de cellules dendritiques dans les organes lymphoïdes et les tumeurs
  3. Fonctions innées des cellules dendritiques et effet adjuvant immunologique
  4. Présentation croisée des antigènes par les cellules dendritiques
  5. Migration des cellules dendritiques
  6. Activation et différenciation des cellules dendritiques et des lymphocytes T
  7. Cellules dendritiques et lymphocytes T dans le mirco environnement tumoral

DCBIOL fait majeurs 2017-2018

 

  • 5ème retraite annuelle : Mars 2018 à Marseille
  • 5e cours annuel sur la biologie des CD:  mars 2018 à Marseille
  • 2e meeting annual Inter-LabEx à Paris: Nov 2017 avec 6 autres LabEx en immunologie
  • Sponsoring de 3 congrés : Conference Young Researchers in Life Sciences May 2017, « Club Francophone des Cellules Dendritiques”, Club Endo-Exo May 2018
  • Sponsoring du Fanzine “Globule” sur les CD pour les enfants en 2017
  • Inauguration de la partie clinique du Centre d’immunothérapie des cancers : Février 2018
  • 4 brevets déposées en 2017, non encore publiés sont sur : 1) un facteur de transcription capable de réguler la différenciation des cellules myéloïdes en DC inflammatoires ou macrophages inflammatoires, 2) un moyen de prolonger la viabilité des lymphocytes T in vivo, 3) l’avantage d’utiliser un régulateur épigénétique en association avec des anti-checkpoints immunologiques). )
  • Création de 2 start-ups: Stimunity, Honing (en commune avec CelTisPhyBio)

A venir :

  • 3rd Annual Inter-Labex Meeting in Paris: 21-22 Nov 2018
  • 6e cours annuel sur la biologie des CD :  3 jours 27-30 mars 2019 Lisbonne en collaboration avec la Fondation Champalimaud et la chaire industrielle IMOCA avec Sanofi
  • Creation of 2 start-ups
  • 2 brevets en préparation
  • Sponsoring de 4 congrés : StemCellMathLab, Imaging the immune system (I. Curie/I. Pasteur), Systems Biology of Cancer (I. Curie), Quantitative Analysis of Clonality in Hematopoiesis (I. Curie) in Sept 2018

Selection de publications 2017-2018:

  1. The epigenetic control of stemness in CD8+ T cell fate commitment. Pace L, … Amigorena S. et al. Science. 2018 Jan 12;359(6372):177-186.
  2. Aryl Hydrocarbon Receptor Controls Monocyte Differentiation into Dendritic Cells versus Macrophages. Goudot C, .. Amigorena S, Segura E. et al. Immunity. 2017 Sep 19;47(3):582-596.e6.
  3. Constitutive resistance to viral infection in human CD141+ dendritic cells. Silvin A, … Manel N. et al. Sci Immunol. 2017 Jul 7;2(13). pii: eaai8071.
  4. Mapping the human DC lineage through the integration of high-dimensional techniques. See P, et al. Science. 2017 Jun 9;356(6342).
  5. Antigen-Primed CD8+ T Cells Call DCs for Back Up. Burbage M, Amigorena S. Immunity. 2017 Feb 21;46(2):163-164.