Puces protéiques en phase reverse

Matériel biologique / Extraction

Nous pouvons travailler avec du matériel frais (lignées cellulaires, culots de cellules primaires, cellules triées) ou congelés (culots congelés, cryosections, biopsies). Nous ne travaillons pas sur du matériel fixé car la qualité des protéines extraites à partir de ce type de matériel reste imprévisible.

Plateforme de puces protéique - Leanne de Koning .La quantité de matériel biologique nécessaire est dépendante du type cellulaire ou du type de tissu, et de la quantité d’anticorps à analyser. Généralement, nous demandons :

  • Au moins 500.000 cellules
  • Au moins 2 cryocoupes de 50µm d’épaisseur chacune
  • Au moins 1 mg de tissu congelé

Mais, si besoin, nous pouvons travailler avec moins de matériel. N’hésitez pas à nous contacter.

Les échantillons doivent être dans un tampon de lyse dénaturant, compatible avec la RPPA et qui contient des inhibiteurs de protéases et phosphatases. Certains tampons montrent une autofluorescence qui masque en partie le signal obtenu en RPPA. C’est pourquoi nous recommandons l’utilisation de notre tampon fait maison pour des lignées cellulaires. Pour les tissus, cryocoupes et culots, nous faisons de préférence l’extraction protéique sur notre plateforme.

Notre protocole de lyse pour les cellules, avec le tampon d’extraction, est téléchargeable ici : 2009_cell_lysis_rppa_eng