Plateforme d’imagerie Cellulaire et Tissulaire

Microscopie électronique

L’EM-PICT possède une expertise reconnue dans le domaine de l’imagerie cellulaire et moléculaire (biologie cellulaire, biologie du développement et biologie structurale) à l’état normal et à l’état pathologique et possède des compétences dans les applications avancées de la microscopie électronique. Nous proposons un panel d’approches établies de l’EM cellulaire et de l’EM cryogénique. Nous avons également développé et mis en œuvre des méthodes de préparation d’échantillons, de tomographie cellulaire, de cryo-tomographie, de microscopie corrélative à la lumière (CLEM) et d’analyse d’images.

La figure suivante montre les différentes applications et techniques disponibles sur la plateforme de microscopie électronique.

 

figure_EM

L’ensemble de l’équipement en microscopie électronique comprend en 2020 deux microscopes électroniques, un microscope électronique Tecnai G2 de 200 kV équipé pour la cryo-EM et la tomographie et un Tecnai Spirit de 120 kV pour l’EM cellulaire et moléculaire. Nous disposons de plusieurs instruments associés pour la préparation d’échantillons, notamment la congélation à haute pression, l’ultramicrotome, le plongeur automatique, la décharge luminescente, le coating au carbon. Tous les instruments peuvent être réservés auprès d’openiris (http://iris.science-it.ch/) après une période de formation. Les instruments sont utilisés conformément aux conditions d’utilisation du PICT (voir Accès). Les ingénieurs du PICT ont également une expertise dans le traitement et l’analyse des données et fournissent des conseils, par exemple pour les reconstructions 3D à partir de tomogrammes, mais les utilisateurs analysent leurs données par eux-mêmes.

Activités de formation et d’enseignement :

Les ingénieurs de la plate-forme organisent et participent à des cours de formation et d’enseignement. Ces formations ont déjà été organisées soit par l’unité d’enseignement de l’Institut Curie, soit par le CNRS, l’INSERM, les universités, les réseaux de microscopie (Société Française des Microscopies), les ateliers et cours (par exemple pour le CLEM) ou l’infrastructure FranceBioImaging.