Distinctions / Prix

La physicienne Françoise Brochart-Wyart aux côté de deux Prix Nobel 2017 à Zurich

La Pr Françoise Brochard-Wyart, physicienne au laboratoire Physico Chimie (UMR 168 CNRS) de l’Institut Curie a été reçue Docteur Honoris Causa de l’Ecole polytechnique fédérale (ETH) de Zurich en Suisse, lors de la traditionnelle cérémonie ETH-Tag*.

C’est aux côtés de scientifiques de prestige que la Pr Françoise Brochard-Wyart, physicienne et théoricienne de la matière molle au sein de l’équipe de Pierre Sens dans le Laboratoire Physico-Chimie (UMR 168 CNRS) de l’Institut Curie, a reçu le 17 novembre 2017 médaille et diplôme de Docteur es science Honoris causa de la prestigieuse Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETH-Zurich pour Eidgenössische Technische Hochschule Zürich en allemand).

De gauche à droite : les récipiendaires 2017 : Kip S. Thorne, Françoise Brochard-Wyart, Richard Henderson, Fabio Reinhart et Bruno Reichlin.
De gauche à droite : les récipiendaires 2017 : Kip S. Thorne, Françoise Brochard-Wyart, Richard Henderson, Fabio Reinhart et Bruno Reichlin.

Françoise Brochard-Wyart a été sélectionnée et proposée pour ce titre honorifique par le Département de physique des matériaux de cette université technique de renommée internationale pour ses travaux de recherche et notamment pour sa vision fondamentale des phénomènes de capillarité et de leurs applications à la matière vivante.

Françoise Brochard-Wyart est félicitée par la rectrice de l’ETH-Zurich, Sarah Springman
Françoise Brochard-Wyart est félicitée par la rectrice de l’ETH-Zurich, Sarah Springman

Chaque année, l’ETH Zurich profite de l’occasion de cette journée traditionnelle pour souligner les réalisations exceptionnelles de ses laboratoires et décerne des prix à des personnalités dont la performance a été particulièrement remarquable. Aux côtés de Françoise Brochard-Wyart, deux des quatre autres lauréats bénéficient, depuis quelques semaines, d’une notoriété exceptionnelle puisqu’ils sont tous deux Prix Nobel 2017. Il s’agit de l’Américain Kip S. Thorne qui a co-découvert comment détecter les ondes gravitationnelles sur Terre et du Britannique Richard Henderson pour avoir participé à la mise au point la cryo-microscopie électronique, une méthode révolutionnaire d’observation des molécules.

* Tag : pour Jour en suisse allemand