Autres actus

NanoTheRad, un programme IDEX pour le domaine Biologie et chimie des radiations, Signalisation cellulaire et cancer

Pour sculpter le faisceau à la forme et à la profondeur de la tumeur tout en protégeant au maximum les tissus sains avoisinants, plusieurs dispositifs sont placés le long de celui-ci. Ils sont indispensables pour délivrer une dose d’irradiation de façon homogène à une profondeur extrêmement précise dépendante de l’énergie des protons. Ici, un « compensateur » pour ajuster la distribution de dose en profondeur. Et derrière celui-ci, le « collimateur » pour moduler dans le plan latéral la forme du dépôt d’énergie.

C’est l’ensemble du domaine Biologie et chimie des radiations, Signalisation cellulaire et cancer qui vient de remporter un financement via l’IDEX Paris-Saclay. Les trois unités du site d’Orsay travailleront sur le développement de nouvelles stratégies de radiothérapie ciblée pour une médecine personnalisée.

Les Initiatives d’excellence (IDEX) et l’institut Curie
Les initiatives d’excellence sont des investissements lancées par l’état français en 2011 qui se structurent autour de projets scientifiques particulièrement ambitieux. Elles réunissent des établissements d’enseignement supérieur et de recherche déjà reconnus pour leur excellence scientifique et pédagogique.

Depuis 2011, l’Institut Curie bénéficie des investissements d’avenir puisqu’il a d’abord remporté un appel d’offres Equipements d’excellence (Equipex), grâce auquel il a automatisé son centre de ressources biologiques, acquis de nouveaux appareils de séquençage à haut débit ou lancé le développement de logiciel de bioinformatique. De plus, L’Institut Curie compte également trois Laboratoires d’excellence (Labex DEEP, DCBIOL et CelTysPhyBio), dont le financement est porté par l’université Paris Sciences et Lettres. Leur attribution est une reconnaissance des compétences de pointe dans des disciplines émergentes l’épigénétique, l’immunologie et la biologie cellulaire étudiée par des approches physiques.

Le projet NanoTheRad
Dans le cadre de l’IDEX porté par l’université Paris-Saclay, l’institut Curie participera au projet NanoTheRad. Ce projet vise à développer de nouvelles stratégies de radiothérapie ciblée et aussi à les combiner avec des nanoagents radiosensibilisants ou amplificateurs pour une médecine personnalisée.

L’institut Curie approfondira l’axe d’innovation thérapeutique avec l’étude des protons et des ultrahaut débits de dose grâce à son centre de prothonthérapie. Les équipes d’Orsay ont développé des protocole d’irradiation avec des des doses d’irradiation délivrées en un temps extrêmement court. Ses irradiations FLASH permettent de garder l’efficacité des rayons sur les cellules tumorales tout en minimisant les effets secondaires sur les cellules saines. Les chercheurs travailleront aussi sur les molécules permettant d’augmenter la radiosensibilité des tumeurs et l’identification des biomarqueurs prédisant la réponse tumorale à l’irradiation. Les premiers essais cliniques seront lancés rapidement par le centre de recherche.

Coordonné par Marie Dutreix pour la partie Science du vivant, ce programme est un succès et une reconnaissance pour l’ensemble du site d’Orsay. Le projet NanoTheRad sera aussi coordonné par Sandrine Lacombe (Upsud) pour la partie chimie et Gérard Baldacchino (CEA) pour la physique.