Edito

Alain Puisieux (2)

Plus de 1000 chercheurs, ingénieurs, techniciens, personnels administratifs travaillent au Centre de Recherche de l’Institut Curie. Leur but est de comprendre de mieux en mieux comment les organismes vivants se développent et fonctionnent tant au niveau moléculaire et des constituants essentiels du vivant (acides nucléiques, protéines, lipides), qu’au niveau de la cellule, unité de base du vivant, et qu’enfin au niveau des tissus et organes. Les progrès récents de la biologie nous apprennent que le fonctionnement des systèmes vivants dépend étroitement de leur environnement physico-chimique. C’est pourquoi, au sein du Centre de Recherche, les physiciens (un héritage de Marie Curie !) et les chimistes travaillent en étroite collaboration avec les biologistes. Ils s’appuient pour leurs recherches sur des plateformes technologiques de haut-niveau hébergeant les appareils les plus récents. Ces travaux servent à mieux comprendre comment les systèmes biologiques sont dérégulés dans des conditions pathologiques, dont en premier lieu le cancer.

Le transfert des connaissances est la mission de notre Département de Recherche translationnelle qui fait le lien entre les chercheurs et les cliniciens de l’Ensemble hospitalier de l’Institut Curie, ce qui permet aux patients de bénéficier des soins les plus innovants.

Notre mission est aussi la formation et la diffusion du savoir. Nous accueillons ainsi des doctorants et post-doctorants venus du monde entier (de plus de 80 nationalités !) et organisons de très nombreux séminaires dans lesquels les meilleurs scientifiques viennent présenter leurs résultats.

Toutes ces missions font de l’Institut Curie un lieu d’excellence dans la recherche et le traitement du cancer. Vous en trouverez le détail sur notre site

Alain Puisieux
Directeur du centre de recherche

 

Spécialiste des processus de plasticité cellulaire au cours des phases précoces de la tumorigenèse, Alain Puisieux est l’auteur de plus de 150 publications dans des journaux internationaux comme Cancer CellNatureNature Cell BiologyNature Genetics ou Nature Medicine.

Ces travaux lui ont également valu différents prix et distinctions prestigieuses telles sa nomination à l’Académie nationale de médecine, à l’Académie nationale de pharmacie et à l’Institut universitaire de France.

Alain Puisieux connaît bien l’Institut Curie puisqu’en plus d’y avoir accompli son internat de biologie à la fin des années quatre-vingt, il était membre de la Commission scientifique du Centre de recherche depuis 2013. Après son doctorat à Boston (Massachusetts General Hospital, Harvard Medical School, Etats-Unis), il a rejoint le Centre Léon-Bérard (CLB), centre de lutte contre le cancer à Lyon, en tant que post-doctorant puis comme praticien hospitalier biologiste. Nommé en 2000 professeur des Universités (Université Lyon 1), il a créé à Lyon l’Unité Inserm 590 Oncogenèse et progression tumorale, puis le Centre de recherche en cancérologie de Lyon (UMR Inserm 1052 – CNRS 5286 – UCBL – CLB), aujourd’hui composé de 26 équipes de recherche et de 500 membres, qu’il a dirigé de 2011 à 2019.