Actualités

De nouvelles directions d’unités sur le site d’Orsay

nouvelles équipes

Une nouvelle ère pour le site orcéen du Centre de recherche commence en 2020. Deux nouvelles unités mixtes de recherche et une unité mixte de service s’installent tandis que les trois unités de recherche pré-existantes changent d’intitulé, en concertation avec les instances de l’Institut Curie, les partenaires et le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCéres).

Annoncée depuis quelques mois, Irène Buvat a rejoint l’institut pour y créer le Laboratoire d’imagerie translationnelle en oncologie (Lito). L’Unité mixte de recherche (U1288 Inserm / Institut Curie) de pharmaco-imagerie poursuivra les travaux de l’ex Unité d’imagerie moléculaire in vivo (Inserm, CEA, Université Paris Sud, CNRS). La nouvelle unité s’articule autour du Groupe biomarqueurs pour l’imagerie phénotypique et du Groupe radiomique intégrée pour la médecine de précision.

Jusqu’alors directeur adjoint auprès de Mounira Amor-Guéret à la tête de l’Unité stress génotoxique et cancer (UMR3348 CNRS / Institut Curie), Stéphan Vagner devient directeur d’unité. La cheffe d’équipe Sarah Lambert est quant à elle nommée directrice adjointe. En synergie avec les nouveaux projets de recherches, l’unité porte désormais le nom : Intégrité du génome, ARN et cancer. Dirigée par Stéphan Vagner, l’Equipe biologie de l’ARN, signalisation et cancer, est reconnue par l’Inserm en tant qu’unité mono-équipe (U1278 Inserm / Institut Curie).

Quant à l’Unité signalisation normale et pathologique, elle reste sous la responsabilité du Pr Simon Saule et devient (UMR3347 CNRS / U1021 Inserm / Institut Curie). Elle s’est renforcée côté radiobiologie, qui peut désormais se développer au sein du tout nouveau Bâtiment de radiobiologie expérimentale inauguré en septembre 2019. Lionel Larue reste directeur adjoint.

L’Unité chimie, modélisation et imagerie pour la biologie’ devient (UMR9187 CNRS /U1196 Inserm / Institut Curie. Cette unité de recherche reste sous la direction de Marie-Paule Teulade-Fichou et de Florence Mahuteau en tant que directrice adjointe.

Enfin, l’unité mixte de service UMS2016/US43 Centre d’imagerie multimodale vient d’être créée. Cette plateforme regroupe l’imagerie d’Orsay (photonique, ionique, électronique) ; elle est sous la direction de Fréderic Coquelle.

La directrice de recherche Mounira Amor-Guéret assure toujours son rôle de coordinatrice du site d’Orsay du Centre de recherche. Il est donc désormais composé de quatre unités mixtes de recherche, d’une vingtaine d’équipes de recherche et plateformes soit environ 250 professionnels qui travaillent en forte collaboration avec les autres équipes du Centre de recherche ou de l’Ensemble hospitalier.