Autres actus

Le potentiel de croissance est irréversiblement programmé lors des premiers jours de développement

Adult growth potential is programmed very early during development, when the embryo contains only a few cells

Les premiers jours de développement de l’embryon se caractérisent par des changements transcriptionnels et chromatiniens drastiques chez les mammifères. Une question essentielle est de savoir si certains de ces évènements précoces pourraient avoir des effets autonomes à long terme sur les phénotypes adultes. En étudiant le locus soumis à empreinte Zdbf2 chez la souris, l’équipe de Déborah Bourc’his (Institut Curie, UMR 3215), Décisions épigénétiques et reproduction chez les mammifères a révélé l’existence d’un interrupteur épigénétique qui est enclenché dans l’embryon pré-implantatoire pour programmer de manière indélébile le potentiel de croissance après la naissance des individus. Sans son enclenchement, les souris sont parfaitement saines et fertiles mais présentent une courbe de croissance retardée après la naissance et n’atteignent jamais une taille adulte normale. Ces travaux fournissent un de très rares exemples démontrés de programmation épigénétique précoce de la physiologie adulte.

Transient transcription in the early embryo sets an epigenetic state that programs postnatal growth
Nature Genetics, (2016)
Maxim V C Greenberg, Juliane Glaser, Máté Borsos, Fatima El Marjou, Marius Walter, Aurélie Teissandier, Déborah Bourc’his

Image : © Raquel Perez Palacios / Adult growth potential is programmed very early during development, when the embryo contains only a few cells.